F.A.Q

La chirurgie du nez ou des sinus peut-elle améliorer la rhinite allergique ?

 

Réponse de L'IFCNS :
La chirurgie ne peut à elle seule guérir la rhinite allergique. En effet, bien que la chirurgie permette de traiter le nez bouché, il s'avère toujours nécessaire d'y associer un traitement médical à base d'antihistaminique voire une désensibilisation par un allergologue.

Pourquoi la chirurgie des sinus améliore-t-elle les sinusites chroniques ?

 

Réponse de L'IFCNS :
Les sinusites chroniques sont fréquemment liées à un confinement des sinus responsables d'infections à répétition, qui s'accompagnent d'écoulement nasal, de nez bouché, et de maux de tête. La chirurgie des sinus en ouvrant largement les orifices sinusiens permet de rétablir les fonctions de drainage et d'aération des sinus, et de lever l'obstruction nasale.

Quelle est la différence entre la chirurgie et le Laser dans le traitement du nez bouché ?

  

Réponse de L'IFCNS :
Le Laser s'adresse exclusivement au nez bouché lié à une hypertrophie des cornets inférieurs ou à des déviations légères de la cloison nasale.A l'inverse quand la cause principale du nez bouché est une déviation majeure de la cloison nasale, la chirurgie est alors le seul traitement efficace.

Asthme et polypose ?

  

Réponse de L'IFCNS :
Les polypes du nez sont fréquemment associés à un asthme qu'il soit ou non d'origine allergique. La chirurgie des polypes améliore de façon constante l'asthme et de façon plus générale la respiration des patients. En effet elle réduit la fréquence des infections, et rétablit une ventilation naturelle du nez et des sinus en levant l'obstruction nasale.

Est-ce que la chirurgie des sinus permet de retrouver l'odorat ?

  
Réponse de L'IFCNS :
Quand la perte de l'odorat est liée à une anomalie du portage aérien des molécules olfactives aux récepteurs, la chirurgie des sinus améliore de façon importante le trouble olfactif.

Par contre si l'anosmie est liée à des anomalies neurologiques affectant la perception du système olfactif, la récupération est alors plus aléatoire. On considère que 50% des patients opérés de polypose naso-sinusienne récupère un odorat après l'intervention.

Quels sont les gestes que je dois pratiquer en cas de saignement de nez ?

  

Réponse de L'IFCNS :
Il ne faut pas s'affoler, car la plupart du temps, les saignements de nez sont de faible abondance.
Il faut commencer par moucher afin d'évacuer le caillot qui obstrue la fosse nasale. Ce mouchage permet de localiser la fosse nasale qui saigne.

Puis il suffit de comprimer les narines en se penchant en avant. Parfois il est utile de placer à l'intérieur du nez du coton hémostatique comme le Coalgan* ou de mettre de la glace au niveau de la nuque. 

En principe le saignement s'arrête en 5 minutes.
Toutefois, si l'hémorragie ne cède pas malgré ces gestes bien conduits, il s'avère alors  nécessaire de contacter son ORL.

Pourquoi le fait de tirer sur ma joue améliore la respiration du nez ?

  

Réponse de L'IFCNS :
La mise en traction de l'aile narinaire améliore la respiration nasale car elle permet de lever l'obstacle de la valve nasale interne.

Ce signe est d'ailleurs recherché par l'ORL avant toute intervention sur la valve nasale.

Pourquoi met-on des mèches après la chirurgie du nez et des sinus ?

  

Réponse de L'IFCNS :
La mise en place des mèches dans le nez vise essentiellement deux buts :
  1. Action hémostatique vis-à-vis de la muqueuse nasale et sinusienne
  2. Action de maintient de la cloison nasale en position médiane après septoplastie.

Peut-on moucher après s'être fait opérer des sinus ?

  
Réponse de L'IFCNS :
Il n'existe qu'une seule contre-indication au mouchage, c'est la rare brèche orbitaire compliquant une ethmoïdectomie. En dehors de cette complication, le mouchage est non seulement possible mais obligatoire après la chirurgie du nez et des sinus.
En effet les lavages de nez, garant d'une bonne cicatrisation, sont indispensables après toute chirurgie du nez et des sinus et ce pendant plusieurs semaines.

Pourquoi le chirurgien, place t-il des plaques de silastic dans le nez ?

  

Réponse de L'IFCNS :
La mise en place de plaques de silastic après la chirurgie du nez et des sinus prévient la survenue des synéchies.

Quels sont les problèmes posés par les synéchies après chirurgie du nez ?

 
Réponse de L'IFCNS :
Les synéchies sont des troubles cicatriciels aboutissant à des accolements tissulaires entre deux muqueuses qui ne devraient pas l'être. Ces synéchies peuvent entraîner la fermeture des fosses nasales ou des orifices de méatotomie.
Certaines sont responsables de sténoses du canal naso-frontal nécessitant un traitement spécifique. Le meilleur traitement des synéchies est préventif par la mise en place de plaques en silastic.

Quelle est la définition du syndrome d'apnée du sommeil (SAS) ?

 

Réponse de L'IFCNS :
Le SAS est définit comme un sommeil comportant des apnées : d'une durée de plus de 10 minutes par heure et d'une fréquence de plus de 10 apnées par heure.

Quels sont les principales causes de ronflement ?

  
Réponse de L'IFCNS :
Le ronflement est un bruit inspiratoire déclenché par la vibration des tissus pharyngés provoquée par des turbulences du flux aérien.

C'est pourquoi tout obstacle situé entre le nez et la bouche d'une part et la trachée d'autre part peut être à l'origine de ronflement. Il peut s'agir sans que la liste ne soit exhaustive, d'une déviation de la cloison nasale, d'une luette trop longue, d'amygdales volumineuses, d'une anomalie de l'épiglotte, de corde vocale trop épaisse, d'une hypertrophie de la base de langue..

Quel est le principe de la chirurgie du voile dans le traitement du ronflement ?

  

Réponse de L'IFCNS :
Le traitement du voile du palais en cas de ronflement nécessite d'une part son raccourcissement, d'autre part la mise en tension des muscles pharyngés latéraux

Le Laser est-il moins douloureux que la chirurgie dans le traitement du ronflement?

  

Réponse de L'IFCNS :
La douleur est liée essentiellement au fait que cette chirurgie nécessite la mise en tension des muscles pharyngés du voile.
Ainsi chaque mouvement de déglutition provoquera alors une tension douloureuse des sutures pharyngées. Le principal avantage du Laser réside dans le fait qu'il permette dans le même temps la section et la cautérisation du voile.
Par contre la plastie latérale des muscles pharyngés est la même dans les deux techniques.

Quelle est la place de l'orthèse mandibulaire dans le traitement du ronflement ?

  

Réponse de L'IFCNS :
L'orthèse mandibulaire est un appareil permettant de prévenir la chute de la mâchoire inférieure pendant le sommeil. Ses principales indications sont l'hypertrophie de la base de langue ou la retrognatie.

Est-ce que les polypes du nez réapparaissent ?

  

Réponse de L'IFCNS :
Les polypes du nez peuvent réapparaître en cas de maladie polypeuse de la muqueuse nasale. C'est pourquoi une surveillance régulière des cavités sinusiennes après chirurgie est essentielle. L'utilisation des corticoïdes locaux permet bien souvent d'éviter la récidive de ces polypes.

Quels sont les suites habituelles de la chirurgie des sinus ?

 

Réponse de L'IFCNS :
Les suites de la chirurgie des sinus sont constituées de 3 phases :

1.      Une phase oedèmateuse de 8 à 10 jours, où le nez se trouve totalement bouché. L'obstruction est majorée par la présence de plaques en silastic qui seront retirées au 8° jour.

2.      Une phase croûteuse de 8 à 10 jours, où les cavité sinusiennes présentent l'apparition de croûtes gênantes nécessitant de fréquent lavage de nez.

3.     Une phase cicatricielle terminale de quelques semaines, pendant laquelle la muqueuse sinusienne se replace et la fonction ciliaire se rétablit.

Qu'est-ce que l'Ozène ?

 
Réponse de L'IFCNS :
L'ozène est définit comme une rhinite atrophique croûteuse. Elle se traduit par une large vacuité de la cavité nasale due à une atrophie de la muqueuse nasale recouverte de croûtes malodorantes.

Qu'est ce que la méatotomie moyenne?

 
Réponse de L'IFCNS :
La méatotomie est la réalisation d'une large ouverture du sinus maxillaire dans la fosse nasale. Son but est d'agrandir l'orifice naturel du sinus maxillaire, afin de permettre son aération et l'éradication des lésions affectant le sinus maxillaire. C'est le traitement chirurgical de référence du sinus maxillaire.

Qu'est ce que l'ethmoïdectomie ?

  

Réponse de L'IFCNS :
L'ethmoïdectomie est une intervention qui intéresse le sinus ethmoïdal composé de multiples cellules. Celle-ci permet de réaliser une large tranchée, en ôtant toutes les cloisons osseuses jusqu'au toit de l'ethmoïde en haut, la paroi orbitaire en dehors, et la cloison nasale en dedans. Son but est de réduire la surface de muqueuse laissée en place, d'assurer une aération et d'éradiquer les différentes lésions infectieuses ou tumorales (polypes) retrouvées.

Qu’est ce que le syndrome du nez vide (Empty nose syndrome) ?


Réponse de l'IFCNS :
Le syndrome du nez vide (SNV), (Empty Nose Syndrome (ENS)en anglais), est un état qui apparaît quand une quantité excessive de cornet (turbinate en anglais), permettant la production de mucus protecteur, a été chirurgicalement enlevée du nez, laissant un vide trop important dans les fosses nasales.