Symptômes de la sinusite

Définition des sinusites:

  Etat inflammatoire de la muqueuse des cavités sinusienne de la face, les sinusites sont des motifs fréquents de consultation.
Sinusite ou rhino-sinusite :Les termes de rhinite et sinusite servaient de base au raisonnement pour toute la pathologie nasale et sinusienne. Le terme de rhino-sinusite est de plus en plus employé dans la littérature internationale. Il s’applique parfaitement à la pathologie aiguë, ainsi qu’aux maladies chroniques de la muqueuse nasale et sinusienne, comme la polypose ou les sinusites oedémateuses et purulentes.Par contre les infections localisées à un sinus ou à un groupe cellulaire et leur voie de drainage justifient de conserver le terme de sinusite.
sinusite /anatomie /facesinusite/ anatomie
  Les symptômes de la sinusite sont variables selon la localisation de l'atteinte sinusienne.

Ainsi différents tableaux cliniques sont rencontrés : sinusite maxillaire, ethmoïdales, frontales ou sphénoïdales.

En fait, actuellement on distingue essentiellement les sinusites selon leur :
  • origine :  dentaire ou nasale
  • localisation : Antérieure (ethmoïdo-maxillaire, frontale..) ou postérieure (sphénoïdale..)
  • durée : aiguë, récidivante ou chronique (supérieure à 3 semaines)

Motifs de consultation :

  La pathologie sinusienne s'exprime essentiellement sous la forme de cinq symptômes variables :
  • obstruction nasale
  • rhinorrhée
  • douleurs sinusiennes
  • perte d'odorat
  • éternuement 
Polypes des sinus - Killian tdmPolype de killian au scanner
 
  • 1) l'obstruction nasale  (nez bouché):
L'obstruction nasale peut être complète ou partielle, uni ou bilatérale, elle entraîne un important désagrément pour le patient, avec perturbation du sommeil et inconfort.

Elle est source de surinfection sinusienne à l'origine de la sinusite et de sa persistance par altération des fonctions de ventilation et de drainage du sinus.
rhinorrhée illustrationrhinorrhée
 
  • 2) La rhinorrhée  (écoulement nasal):

L'écoulement nasal est variable dans son abondance au point de devenir invalidant.

Certains patients parlent de « Nez Niagara ».

La nature de l'écoulement est importante à noter : aqueux comme dans les allergies, muqueuse ou purulente dans la sinusite infectieuse.
céphalées frontales droitessinusite frontale droite
 
  • 3) les douleurs sinusiennes  (tension faciale):
Les douleurs sinusiennes se caractérisent selon leur intensité plus ou moins violentes, leur localisation initiale, spontanées ou provoquées par la palpation, leur irradiation orbitaire ou dentaire, majorée par la position penchée en avant de la tête ou par l'effort.

Elles sont souvent associées à une tension faciale.
test olfactiftest de l'odorat
 
  • 4) la perte d'odorat  (anosmie):

La perte d'odorat est variable en intensité allant d'une simple gêne transitoire à la perte complète et définitive de l'olfaction.

Certains patients évoquent une modification de l'odorat avec apparition spontanée de mauvaise odeur (cacosmie).
Rhinite (schéma)rhinite chronique
 


  • 5) Crise d'éternuement:

Les éternuements peuvent être isolés ou apparaître en salve, notamment en cas d'allergie, sous forme de crises sternutatoires ininterrompues et invalidantes.
 
  • 6) La température est variable selon les cas de sinusite.
 
  • 7) Les symptômes secondaires:
-  Toux
-  Fièvre
- Maux de tête (céphalées)
- Halitose (mauvaise haleine)
- Otalgie (douleur auriculaire)

Le diagnostic :

Chirurgie des sinus - Tdm sinusLe scanner des sinus


Il y a encore quelques années l'exploration des sinus se limitait à l'examen clinique à la lampe frontale complétée par quelques clichés radiologiques.


Mais deux examens sont devenus essentiels pour conduire au diagnostic :

- l'endoscopie
naso-sinusienne

- et le scanner.
Anatomie et fonctions du nez - Fosse nasale / endoscopieAspect des fosses nasales en endoscopie
 
  • 1) L'examen clinique:
La palpation permet de découvrir des douleurs vives à la pression des parois sinusiennes maxillaires, frontales ou orbitaires.

L'exploration de l'odorat peut se faire à l'aide d'un olfactomètre permettant d'évaluer la perte en intensité (valeur quantitative) ou en discrimination (valeur qualitative).

L'examen de la fosse nasale retrouve parfois une déviation de la cloison nasale oula présence de polypes. Les écoulements sinusiens sont recherchés directement au niveau des fosses nasales et orifices sinusiens ou indirectement dans le pharynx.
fibroscopie nasale (schéma )la fibroscopie nasale
 
  • 2) l'endoscopie nasale et sinusienne:
Elle se fait essentiellement par le biais d'un fibroscope souple ou plus rarement à l'aide d'un endoscope rigide.

Elle permet d'objectiver la congestion sinusienne et la nature de la rhinorrhée provenant des orifices sinusiens.

Elle relève l'importance d'une déviation de la cloison nasale, d'une hypertrophie des cornets ou la présence de polypes nasaux ou sinusiens.

Enfin elle juge de la qualité d'un traitement chirurgical post-opératoire.
Chirurgie des sinus - Anatomie sinusSinus maxillaire et ethmoidale au scanner
 
  • 3) Le scanner:
Le scanner est l'examen de choix dans l'évaluation de la pathologie nasale et sinusienne.

Il permet d'objectiver les sinusites, leur localisation unique ou multiple, sous la forme d'opacités des cavités, la présence de corps étranger (pâte dentaire), l'existence d'une communication bucco-sinusienne, d'évaluer les anomalies morphologiques favorisant l'obstruction nasale et sinusienne (déviation septale, concha bullosa (déformation bulleuse du cornet moyen) ..)

Il permet de suivre et d'évaluer la qualité d'un traitement chirurgical, enfin il apparaît incontournable dans l'analyse des complications des sinusites.