La ventilation nasale par PPC constitue le traitement de référence du syndrome d’apnée du sommeil chez des patients présentant un index d’apnée-hypopnée supérieur à 30.

1 – Principe général de la PPC :

mécanisme de la PPC

Il s’agit d’un appareil respiratoire par voie nasale que le patient doit porter toutes les nuits qui délivre une pression positive continu s’opposant au collapsus pharyngé.


  • Les appareils actuels permettent de délivrer des pressions comprises entre 5 et 20 cm d’H²O.

    Le débit d’air est transmis au patient par l’intermédiaire d’un tuyau souple relié à un masque nasal (plus rarement naso-buccal) appliqué de façon étanche par un système de harnais réglable.


  • Apnees---MasquePPCVentilation PPC

2 – Efficacité de la PPC :

L’efficacité de la ventilation par PPC sur la vigilance, la qualité de vie, les fonctions cognitives et la réduction de l’hypertension artérielle est démontrée. Elle est immédiate et constante sous réserve d’une observance thérapeutique.
PPC masque nasal (BD)
masque nasal
La PPC est un traitement efficace mais contraignant. Environ 30% des patients abandonnent leur traitement surtout si leur indice d’apnée-hypopnée est faible.
Les effets secondaires de la PPC sont dominés par des phénomènes d’intolérance nasale, d’où l’intérêt de traiter une obstruction nasale associée.

Des systèmes d’humidification chauffante permettent de diminuer ces symptômes.

3 – Indications de la PPC:

Le traitement par PPC est recommandé chez les patients ayant un SAOS avec un index d’apnée hypopnée > 30.

Il est également recommandé chez les patients avec un IAH < 30 associé à une somnolence diurne, et porteur d’une maladie cardio-vasculaire importante (hypertension artérielle, antécédents coronariens ou cérébro-vasculaires).