Le voile du palais va en vieillissant, subir des transformations de type hypertrophique au niveau de ses deux composants musculaire et muqueuse.

LA COMPOSANTE MUSCULAIRE

  • De la même façon que nous comprenons qu’avec l’âge des rides d’expression apparaissent sur nos visages, nous pouvons facilement comprendre qu’avec les années le voile du palais tout entier s’allonge, et le pharynx devient flasque.

    En effet plusieurs phénomènes concourent à cet allongement et à cette flaccidité.

    Le voile vieillissant se charge en graisse, perd ses fibres élastiques.

    Les muscles du voile et notamment la luette, vont augmenter de volume au fur et à mesure de leur activité incessante au fil des ans, comme soumis à un véritable « body building ».

    Enfin, les fibres musculaires qui assurent le soutien du pharynx perdent une partie de leur tonicité.

  • ronflement lié à l’âge

LA COMPOSANTE MUQUEUSE

La muqueuse du pharynx est soumise, tout au long de la vie, à des agressions alimentaires sous forme d’épices, d’acides, de chaud, auxquelles il faut ajouter alcool et tabac, pour ne citer que l’essentiel.

La conséquence sera un épaississement de ses couches muqueuse et sous muqueuse, donc une augmentation globale de son volume.

modification du voile avec l’âge
  • De plus bien souvent , avec l’âge, la personne présente un passé médical associant des traitements médicamenteux parfois lourds, et des antécédents chirurgicaux.

    La prise en charge thérapeutique du ronflement devra tenir compte de l’âge « médical » du patient. En effet certains patients âgés ayant une vie saine et sans antécédents particuliers peuvent parfaitement accèder aux différents traitements du ronflement.

    Cependant, et en règle générale, si le patient a plus de 75 ans et présente un passé médico-chirurgical à risque (hypertension artérielle, maladie coronarienne, diabète..) la stratégie thérapeutique évitera la chirurgie et sera essentiellement médicale.

  • La radiofréquence pourra toutefois être envisagée, compte tenu de sa simplicité et de son innocuité.

    Enfin, il est souhaitable que chez la personne âgée, le choix thérapeutique pour éliminer le ronflement, soit fait en accord avec le médecin traitant.

  • radiofréquence du voile

Au total avec l’âge apparaissent les facteurs constants du ronflement :

  1. augmentation de volume du voile, de la luette et de la langue
  2. allongement du voile
  3. rétrécissement du calibre des voies aériennes supérieures.