Pourquoi traiter son ronflement ?


  • De tout temps l’homme a émis ce bruit considéré comme garant d’un état de sommeil profond. Le sujet repu, était heureux de montrer qu’il était en bonne santé.

    On pensait que le ronflement était normal, synonyme de bonne qualité de sommeil, objet seulement de plaisanteries. Et bien, cet homme qui semblait épanoui, se trompait.

    Ce bruit nocturne déstructure bien souvent un sommeil normal, et peut parfois être accompagné de pauses respiratoires que l’on appelle apnées du sommeil.


  • le ronflement source de conflits

DU RONFLEMENT SIMPLE À L’APNÉE DU SOMMEIL

du ronflement à l’apnée du sommeil
L’augmentation de la résistance à l’écoulement de l’air provient d’une diminution du tonus des muscles dilatateurs du pharynx.

Lorsque cette résistance atteint une certaine valeur, les parois pharyngées entrent en vibration. Cette vibration est responsable du ronflement.

Avec l’aggravation de la réduction de calibre, la résistance des voies aériennes supérieures augmente, ce qui entraine l’apparition d’évènements respiratoires avec micro-reveils.

Puis, malgré l’augmentation de l’effort ventilatoire, la respiration diminue jusqu’à devenir par définition une hypopnée (insuffisance respiratoire), et à l’extrême une apnée.

du Ronflement à l’Apnée du sommeil