Les saignements de nez

DEFINITION


  • 197ce qu’il ne faut pas faire : tête en arrière
  • ker
    Le saignement de nez appelé « épistaxis « est une hémorragie extériorisée par le nez .

    Si dans 90% des cas, ce saignement est bénin, dans 10% des cas, l’importance de l’hémorragie peut entraîner un risque vital pour le patient.


LES CAUSES

LA TACHE VASCULAIRE


  • C’est de loin la plus fréquent , souvent secondaire à un grattage du nez sur une zone très vascularisée dénommée la tache vasculaire

    Les enfants sont souvent touchés avec une diminution des saignements après la puberté


  • saignement par la tache vasculaire

LES CAUSES TRAUMATIQUES


  • 197schéma epistaxis

  • -Les fractures du nez et de la face

    – Prise de drogue par voie nasale

    – Dans les suites d’une chirurgie du nez et des sinus



LES CAUSES INFECTIEUSES
Les rhinites et les sinusites peuvent entraîner des saignements de nez par des mécanismes inflammatoires

LES CAUSES GÉNÉRALES


  • -Les troubles de la coagulation

    -La prise de certains médicaments : aspirine , anti-inflammatoires, anticoagulants

    -Maladie de rendu Osler

    -L’hypertension artérielle


  • IRM d’un fibrome naso-pharyngien


LES CAUSES TUMORALES
1 – LES TUMEURS BÉNIGNES DU NEZ ET DES SINUS:


  • 197schéma epistaxis
  • polypes,

    fibrome nasopharyngien,

    angiomes ….

2 – CANCER ET TUMEURS MALIGNES DU NEZ ET DES SINUS


  • Les tumeurs malignes du nez et des sinus s’observent plus volontiers chez les travailleurs du bois et notamment des bois exotiques.

    Les cancers des sinus de la face sont reconnus comme maladie professionnelle en cas:

    – d’inhalation de poussières de bois: (sciage, fraisage rabottage..)

    – d’inhalation de certains dérivés du Nickel: (soudage inox, industrie du Nickel, industries des céramique, des emaux, et des porcelaines..)

    – inhalation de dérivés du Chrome: (productionde pigment à base de chromates et de bichromates)


  • extension cérébrale d’un cancer de l’ethmoïde

QUE FAIRE DEVANT UN SAIGNEMENT DE NEZ ?


DANS LA MAJORITÉ DES CAS, LE SAIGNEMENT EST BÉNIN
Ne pas s’affoler !!! le stress et l’angoisse augmentent la pression artérielle et le saignement


  • Se placer la tête penchée en avant

    pour éviter que le saignement ne passe dans la gorge (saignement postérieur),

    après avoir mouché fort afin d’évacuer les caillots sanguins


  • saignement de nez dans la gorge


  • 197compresson digitale des 2 narines

  • Pincer le nez avec le pouce et l’index pendant 10 minutes (c’est le temps de la coagulation)

    Rester au moins 1 heure au repos

    Mettre du froid (linge ou glace) sur le dos du nez



QUAND FAUT-IL S’INQUIÉTER ET CONSULTER ?
-Lorsque le saignement dure plus de 20 minutes et ne cède pas

-Lorsque le saignement s’évacue essentiellement par la bouche

-Lorsque le saignement survient après un traumatisme de la face

-Chez des patients fragiles, sous traitement anticoagulant

-Si vous avez été opéré récemment d’une chirurgie du nez ou des sinus

-Lorsque les saignements se répètent de façon trop fréquente et rapprochée

LE BILAN MÉDICAL

  • Le médecin pratiquera un examen endoscopique du nez à la recherche d’une cause locale : tache vasculaire, polype,

    sinusite, tumeurs …


  • Examen endoscopique des fosses nasales


  • 197Le scanner des sinus

  • Un bilan sanguin sera demandé afin d’éliminer un trouble de la coagulation

    En fonction de l’examen une imagerie pourra être demandée : scanner ou irm des sinus


LE TRAITEMENT DES EPISTAXIS

LA CAUTÉRISATION


  • Elle est indiquée chez des patients présentant des hémorragies à répétition secondaires à une tâche vasculaire

    Le traitement consiste à cautériser les vaisseaux responsables

    La cautérisation peut être réalisée avec des produits chimiques en introduisant un coton imbibé du produit au contact des vaisseaux

    La cautérisation peut aussi être pratiquée avec un laser

    Plusieurs séances sont nécessaires, de préférence en dehors des périodes hémorragiques

    Une pommade cicatrisante sera prescrite à appliquer le soir pour favoriser une bonne cicatrisation


  • la technique de mechage

LE TAMPONNEMENT ANTÉRIEUR OU MÉCHAGE ANTÉRIEURE


  • Le scanner des sinus

  • Il est réalisé chez des patients dont le saignement est abondant et ne cède pas après 20 minutes,

    La technique consiste à introduire dans la narine un tampon qui va gonfler comme une éponge au contact du sang et réaliser une compression.


  • Ce méchage est gardé 48 heures, en association a un traitement antibiotique, un anxiolytique et du repos,

    Le médecin peut utiliser divers types de tampons, dont certains sont résorbables s’éliminant tout seul, ils sont souvent réservés aux patients sous anticoagulant


  • mèche endonasale 2

EN CAS D’HÉMORRAGIE SÉVÈRE : L’HOSPITALISATION


  • Sonde à ballonet / tamponnement postérieur

  • Lorsque le saignement ne cède pas avec les traitements précédents et que le patient a perdu beaucoup de sang ;

    les médecins disposent de 3 possibilités

    1/ Le méchage postérieur pratiqué sous anesthésie générale qui consiste à obturer le nez devant et derrière soit avec des gazes soit avec des sondes à ballonnets gonflables


  • 2/ La ligature chirurgicale des vaisseaux responsables du saignement

    cette ligature s’effectue actuellement par voie endoscopique


  • coagulation endoscopique de l’artère sphénopalatine


  • embolisation radiologique

  • 3/ L’embolisation radiologique:

    Cette technique consiste à pratiquer une artériographie déterminant les vaisseaux responsables

    puis d’envoyer de petites billes pour obturer ces vaisseaux