LE BUT

Reperméabiliser les fosses nasales afin de retrouver une respiration nasale fluide et non buccale , faire disparaître les symptômes liés à l’obstruction nasale chronique (fatigue, mauvaise qualité de sommeil,ronflement etc.…)

POUR QUI ?

Ces interventions s’adressent aux patients présentant une obstruction nasale chronique après échec des traitements médicaux, celle-ci pouvant relever de plusieurs mécanismes

  1. Origine muqueuse : hypertrophie des cornets inférieurs ou moyen
  2. -Origine architecturale : déviation de cloison nasale, fermeture de la valve nasale

Nous ne parlerons pas ici des obstructions liées aux polypes du nez et des sinus

Déviation de cloison et hypertrophie des cornets au scanner

LES INTERVENTIONS CHIRURGICALES

  • En fonction de la ou des causes, l’intervention associera différents gestes chirurgicaux

    1. une turbinectomie chirurgicale
    2. une septoplastie
    3. une rhinoseptoplastie
    4. une réparation de la valve nasale

    Tous ces gestes peuvent être associés à une chirurgie endoscopique des sinus en cas de pathologie sinusienne associée

  • Chirurgie endonasale

L’INTERVENTION CHIRURGICALE

  • LES MODALITES

    1. L’intervention est réalisée sous anesthésie générale
    2. Une visite avec le médecin anesthésiste précédera l’intervention
    3. l’hospitalisation est de 48 heures
    4. la durée de l’intervention va de 30 mn à 1 heure 30 en fonction des gestes effectués
    5. une convalescence de 8 jours est à prévoir
  • Hypertrophie des cornets inferieurs et concha gauche
  • LES TURBINECTOMIES

    Les turbinectomies sont des gestes réalisés sous contrôle vidéo endoscopique (par voie naturelle), elles consistent à diminuer de façon partielle le volume du cornet inférieur et/ou moyen afin d’augmenter l’espace de passage de l’air

  • Aspect des fosses nasales en endoscopie
  • La turbinectomie chirurgicale est très efficace sur l’obstruction nasale et ses résultats sont constants, à la condition d’être partielle.

    En effet la turbinectomie totale est source de rhinite croûteuse atrophique invalidante, s’apparentant à l’ozène.

    Le risque de la turbinectomie totale est l’apparition d’un syndrome du nez vide, pathologie invalidante tant au plan physique avec une sensation d’obstruction nasale paradoxale, que psychologique aboutissant à une sensation d’asphyxie responsable de syndrome depressif.

    Son but:Il s’agit de libérer la partie inférieure de la fosse nasale afin de facilité la ventilation nasale et lever l’obstruction nasale.

    Pendant l’intervention:L’intervention se passe le plus souvent sous anesthésie générale de courte durée environ 20 mn. Cette chirurgie endonasale, permet l’ablation des 2/3 inférieurs du cornet inférieur, libérant la fosse nasale.
    Incident rare :Hémorragie provenant de la queue du cornet inférieur, nécessitant une cautérisation.

    Après l’opération :méchage de 24 heures. Sortie du patient le lendemain et visite de contrôle au 7ème jour. Les phases post-opératoires de cicatrisation ont une durée d’environ 3 à 4 semaines.

  • schema d’une turbinectomie partielle
  •  

    L’intervention consiste à remodeler ou enlever partiellement les parties déformées de la cloison nasale responsables de l’obstruction

    Les incisions peuvent être endonasales (a l’Intérieure du nez) ou externes, a la base du nez pour les déviations complexes

  • Déviation de cloison sur le scanner
Septoplastie par voie dissimulée ou voie externe
  • Après avoir libérer la cloison de toutes ses attaches muqueuses et cutanées, le chirurgien peut alors, enlever partiellement ou remodeler certaines parties déformées

    Durée de l’intervention de 30 mn a 1 heure

  • Réparation de la déviation de cloison
resultat avant apres / deviation de cloison nasale
  • Dans certains cas, la septoplastie sera associée à une rhinoplastie

    -En cas de nez fortement dévié (fracture de nez) nécessitant un geste osseux associé (ostéotomie)

  • Nez dévié à droite
  • Le nez en tension (forte cyphose) ou pincé nécessitent une modification de leur forme dans un but fonctionnel (respiratoire)
    – En cas de demande esthétique dans le même temps que le geste fonctionnel

    lien : la rhinoplastie: procedure chirurgicale

  • Nez cyphotique long
rhinoseptoplastie avant /apres sur nez dévié
  • LA REPARATION DE LA VALVE NASALE
    Valve nasale droite
    Le nez se collabe à l’inspiration à droite
    La valve nasale est une zone étroite à l’intérieur du nez (c’est une jonction entre le cartilage et l’os nasal )

    Dans certains cas cette zone fragile se collabe (referme) a l’inspiration ,cette anomalie de la valve peut se voir :

    -De façon congénitale : c’est le cas des nez étroits cyphotiques ou pincés

    – Ou secondaire a une rhinoplastie ayant fragilisé cette zone anatomique

  • Le nez se collabe à l’inspiration à droite
la maneuvre de « cottle »

  • La réparation relève d’une rhinoplastie par voie externe avec greffes cartilagineuses afin de renforcer la zone fragilisée

  • Mise en place d’une greffe cartilagineuse

  • La greffe sera prélevée soit sur la cloison nasale soit sur le cartilage du pavillon de l’oreille

  • Prelèvement de cartilage derrière l’oreille
  • LES SUITES OPERATOIRES

    L’intervention se termine par une suture en cas de septoplastie , uis la mise en place d’attelles de chaque coté de la cloison, puis de 2 tampons (mèches) afin d’éviter un saignement post opératoire

  • Les atteles en silicone
  • L’ablation des tampons (mèches) est réalisée a la 24 ème heure, il peut s’en suivre un petit saignement qui s’arrêtera spontanément en 15 mn

  • Les mèches

La sortie est faite le lendemain, pour se reposer !!!!!

Dans les jours qui suivent vous êtes gêné par la présence des attelles et la persistance d’un nez bouché parfois responsable de céphalées

Une consultation au 7 ème jour aura lieu afin d’enlever les attelles

Tant que les attelles n’ont pas été enlevées le nez reste obstrué

Un traitement sera prescrit afin de laver les fosses nasales pour éliminer le sang coagulé et les croûtes

En cas d’abord externe, le nez restera légèrement gonflé 15 jours avant de retrouver sa forme initiale

Le résultat respiratoire s’appréciera à partir de la 3 ème semaine

LES RISQUES ET LES COMPLICATIONS
Dans la majorité des cas, l’intervention se passe sans soucis particulier

Le saignement est une des complications les plus fréquentes ,elle peut exceptionnellement obliger le chirurgien à ré hospitaliser le patient soit pour remettre des tampons soit pour pratiquer une coagulation sous anesthésie

D’autres complications plus rares peuvent se manifester

  • LASER YAG ET NEZ BOUCHE (OBSTRUCTION NASALE)

    POUR QUI ?
    Le laser yag est indiqué pour les obstructions modérées d’origine muqueuse (hypertrophie des cornets)

    L’onde de laser va pénétrer la muqueuse du cornet et provoquer une rétraction, augmentant ainsi le passage respiratoire

  • La fibre laser yag

MODALITES

L’intervention est réalisée en ambulatoire (pas de nuit d’hospitalisation)

Elle est pratiquée sous anesthésie locale avec simple sédation

Elle est réalisée en une seule fois

Durée de l’intervention : 30 mn

Une visite avec le médecin anesthésiste est obligatoire

La reprise de l’activité se fait le lendemain

L’INTERVENTION

  •  

    Le chirurgien va placer dans les 2 fosses nasales un coton imbibé d’un produit d’anesthésie locale, dans le même temps le médecin anesthésiste va placer une voie veineuse pour injecter des médicaments antidouleur et sédatif (vous êtes toujours éveillé ++)

  • L’anesthesie locale par un petit coton
  •  

    Le chirurgien va alors utiliser un endoscope (chirurgie par voie naturelle) et une fibre laser afin de traiter l’ensemble de la muqueuse des 2 cornets

  • Laser endonasal

LE RESULTAT ET LES SUITES
Les suites vont être marquées par des phénomènes croûteux pouvant durer jusqu’à 3 semaines, des lavages seront prescrits afin de faciliter l’élimination de ces croûtes

Le résultat respiratoire apparaissant après l’élimination des croûtes

Le risque de saignement est exceptionnel avec la technique du laser

Le risque majeur étant une insuffisance de résultat si l’obstruction de départ est trop importante ou s’il s’y associe une déviation de cloison nasale

RADIO FREQUENCE ET NEZ BOUCHE

POUR QUI ?

La radio-fréquence est indiquée dans les obstructions modérées d’origine muqueuse (hypertrophie des cornets)

La technique consiste à envoyer un courant électrique à l’intérieur du cornet provoquant ainsi une rétraction à l’origine de l’amélioration de la respiration

L’INTERVENTION
Le chirurgien va placer dans les 2 fosses nasales un coton imbibé d’un produit d’anesthésie locale et dans certains cas pratiquer une injection d’anesthésique locale dans le cornet

Il va alors insérer la sonde de radio-fréquence à l’intérieur du cornet et envoyer un courant électrique

L’intervention est indolore pendant et après

RESULTAT ET SUITE
Les résultats sont moins probants qu’avec la technique laser et nécessitent plusieurs séances

L’absence d’hospitalisation est un des facteurs pouvant orienter le choix du médecin ou du patient

Le risque de saignement est exceptionnel

Les phénomènes croûteux sont identiques à la technique du laser et vont durer 3 semaines

Des lavages seront prescrits afin de faciliter l’élimination de ces croûtes

Le résultat respiratoire apparaissant après l’élimination des croûtes